La Journée de l’Enfant Africain (JEA), édition 2017 : l’évènement de RACINES à Savalou

JEA2017, Don Métok, ambassadeur de RACINES, en action de plaidoyer et de sensibilisation

La Journée de l’Enfant  Africain (JEA), édition 2017 : 

A Savalou, l’ONG RACINES honore à ses engagements vis- à- vis de la promotion des droits de l’enfant.

En 1991, pour la première fois l’Assemblée des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation de l’Union Africaine (OUA), aujourd’hui l’Union Africaine (UA) a instauré la Journée de l’Enfant Africain (JEA). Ceci, en mémoire du soulèvement des étudiants du 16 juin 1976 à Sowéto, en Afrique du Sud. Lors de cet évènement, des étudiants avaient organisé une marche pour protester contre la mauvaise qualité de l’enseignement qu’ils recevaient et exigeaient d’être enseignés dans leurs propres langues.

Depuis lors, la JEA est instituée pour se souvenir de ces enfants et consiste à célébrer les enfants en Afrique. Il est alors important, de mener une réflexion et une action éclairées en vue de faire face aux difficultés auxquelles les enfants africains sont confrontés quotidiennement. A cet effet, la communauté internationale célèbre le 16 juin de chaque année, la Journée de l’Enfant Africain. Le thème de cette année 2017, proposé par l’Union Africaine est intitulé : « L’Agenda 2030 pour un Développement Durable en faveur des enfants en Afrique : accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances».

L’organisation

Pour rester en lien avec les orientations de l’Union Africaine, l’ONG RACINES organise chaque année plusieurs gammes d’activités au profit des enfants de la commune de Savalou et de Bantè. Ces activités qui se mènent avant et pendant la célébration officielle de la JEA s’inscrivent dans une dynamique de participation active des enfants.

L’édition de cette année 2017 a été co-organisée avec lONG Le BACAR. Cette main tendue de l’ONG RACINES cadre parfaitement avec ses ambitions de fédérer tous les acteurs de promotion et de protection des droits de l’enfant autour des défis primordiaux auxquels sont confrontés les enfants de la commune de Savalou et de Bantè.

Les différentes activités prévues ont été exécutées, à savoir un jeu concours dénommé « Ecris- moi », le tournoi de football féminin, l’organisation des jeux itinérants dans les écoles de Savalou et de Bantè, jeu concours de déclamation poétique sur le thème de cette année, un plaidoyer porté par des enfants dans un sketch, une conférence-débat qui sera animée par la juge des Mineurs du Tribunal de Savalou etc.

Dans le but de bien réussir les manifestations, un comité d’organisation mixte a été mis sur pied composé du personnel de l’ONG RACINES et celui de l’ONG Le BACAR. Les activités préparatoires sont réparties suivant un chronogramme d’exécution bien défini. La phase éliminatoire des différents jeux concours et tournoi ont débuté dans chaque zone d’intervention dans les communes de Savalou et de Bantè.

Les radios communautaires Ori Offè de Tchetti et Cité de Savalou centre sont mises à contribution à travers un programme spécial JEA 2017. De même, la mobilisation des autres acteurs de promotion et de protection des droits de l’enfant à travers la cellule communale de suivi et de coordination de protection des enfants avait été lancée.

L’évènement : Grand Public

Lévènement a été marquée par la présence des autorités au niveau déconcentré des ministères sectoriels, les autorités communales et locales de Savalou et de Bantè, les enfants accompagnés de leurs parents et les ONG intervenant dans la protection des enfants. Par ailleurs, le jeu concours de déclamation poétique et le plaidoyer dans un sketch découlent de la recommandation de l’Union Africaine.

Ces activités consistent à organiser des forums de discussion et d’autres programmes de plaidoyer conçus et animés par les enfants afin de leur donner l’occasion de se renseigner sur leurs droits. De même que les jeux itinérants et Ecris- moi qui sont en parfaite harmonie avec l’une des recommandations relatives à la collaboration avec les autorités scolaires au niveau primaire et secondaire.

En résumé,

Nous pouvons d’ores et déjà affirmer que l’ONG RACINES a encore montré son leadership pour la promotion et le respect des droits des enfants. A chaque édition de la célébration de la JEA, RACINES fait des exploits innovantes pour le bien-être des enfants des communes de Savalou et de Bantè.

Ensemble, accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances des enfants d’Afrique d’ici 2030.

 

 

 

Cliquez ici pour voir les Vidéos de cet évènement:

https://www.youtube.com/watch?v=QfoEKdkS1YE&t=100s
https://youtu.be/cOCVrgBZQ-Q