RENFORCEMENT DE CAPACITÉS DU COMITE NATIONAL DE PROTECTION DE L’ENFANT (CNPE)

La Préfecture de Cotonou a accueilli le mardi 07 juillet 2020, l’atelier de renforcement de capacités du CNPE. Un atelier qui vient couronner la première phase du processus de renforcement des capacités des acteurs membres du CNPE et de ses démembrements (Comités Départementaux de Protection de l’Enfant) initié par le Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situation Difficile (ReSPESD) avec l’appui technique et financier d’Éduco Bénin par la mise en œuvre du programme pluriannuel BJ 1843 intitulé « Renforcement des Systèmes Nationaux de Protection et d’Education de l’Enfant ».

Cette séance de formation a connu la participation de plusieurs représentants de structures étatiques (DFEA : Direction de la Famille de l’Enfance et de l’Adolescence, Tribunal de Première Instance de Cotonou) ; non étatiques (RACINES, SOS Village d’Enfants, Cercle International pour la Promotion de la Création, EDUC’ACTION, Association Nationale des Conseils d’Enfants du Bénin, Jeunes Parlementaires, Maison de la Société Civile,…) ; de réseaux (Réseau des journaliste engagés dans la lutte contre la Traite et la Migration, Forum des Organisations pour la Défense des Droits des Enfants au Bénin) ; et de partenaires techniques et financiers (Educo Bénin, Plan International-Bénin, UNICEF).

Les moments forts de ces assises étaient entre autres :

1- les allocutions d’ouverture, assurées par M. Maxime AGOUA, Chargé de Programme du ReSPESD  et M. Raouf MAMA SANNI, Chef Service Protection de l’Enfant de la DFEA ;

2- les communications portant sur deux thématiques : la communication avec l’enfant et la prévention contre les violations des droits de l’enfant ; assurées par la personne ressource, M. Cyrille BOGLO;

3- l’arrimage des prévisions de renforcement de capacités avec les cadres de la DFEA et les PTF (Partenaires Techniques et Financiers) présents ;

4- les travaux de groupes, les débats et les recommandations.

Des échanges, il ressort clairement l’utilité et l’opportunité de renforcer les acteurs membres de ces structures de coordination de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection de l’Enfant (PNPE) afin de les outiller sur les thématiques cruciales dans une démarche de synergie d’actions et de participation de tous en tenant compte de l’intérêt supérieur de l’enfant.

Étiquettes :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Langues »