LUTTE CONTRE LE VIH SIDA, UN COMBAT DE TOUS LES JOURS

Le 1er décembre 2020, Journée Mondiale du Sida, l’ONG RACINES s’est jointe à la célébration de la 32ième édition dont le thème est « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ».

Dans ce cadre, RACINES en collaboration avec la Mairie de Cotonou et la Préfecture du Littoral a manifesté sa solidarité en partageant ses expériences dans le domaine de la lutte contre le VIH/SIDA. Depuis 20 ans, l’institution œuvre aux cotés de l’Etat béninois et des communautés pour la maitrise de la propagation de l’épidémie du VIH/SIDA dans notre pays. 

 Ces trois dernières années, la clinique de prise en charge de RACINES a reçu 5 843 personnes pour un dépistage volontaire ; 125 enfants nés de femmes séropositives y ont été suivies et sortis négatifs et 66 couples suivis ont pu partager leur sérologie. Quant au dispositif de prise en charge complète offert aux populations, il a permis de suivre en 2019, 1 135 personnes vivant avec le VIH/SIDA dont 686 patients mis sous ARV.

A la lumière de ces données, le phénomène semble régresser. Cependant, 5 843 personnes dépistées pour une population de 2,4 Millions d’habitants dans Cotonou et le chiffre 686 patients mis sous ARV interpelle et laisse à réfléchir sur les éventuels poches de rebondissement.  

Pour RACINES, la riposte au SIDA devra se poursuivre avec le paquet d’activités qui a caractérisé le début de la lutte. La composante sensibilisation qui, à un moment donné a été occultée, a fragilisé le processus car la jeunesse n’a plus l’information nécessaire pour se prémunir contre le mal. Il est donc évident aujourd’hui pour RACINES que la sensibilisation revient de force dans toutes ses activités de façon exponentialisée. Aussi,   l’engagement des communautés reste indispensable pour une riposte efficace au SIDA. Mais cette solidarité dans la lutte contre ce fléau mondial ne doit donc pas se reposer  que sur les communautés mais sur tous les acteurs des différents maillons de la chaine pour une meilleure efficacité.

RACINES se réjouit en tout cas d’avoir eu cet honneur de partager ses expériences et d’avoir suscité l’intérêt des uns et des autres, surtout à travers l’engagement clairement exprimé des autorités.

3 commentaires sur “LUTTE CONTRE LE VIH SIDA, UN COMBAT DE TOUS LES JOURS”

  1. xrkcwdzlph dit :

    Muchas gracias. ?Como puedo iniciar sesion?

  2. Merci beaucoup de partager un tel détail utile. Je vais certainement partager avec d’autres.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Langues »