L’enfant au cœur de son éducation : Expérience du GOUVERNEMENT SCOLAIRE dans les écoles primaires partenaires de RACINES

Le Gouvernement Scolaire (GS) est une imitation d’un vrai gouvernement, mais uniquement constitué d’enfants, à la différence que les membres sont élus par les enfants eux-mêmes.

C’est une structure au sein de l’école constituée et animée par les élèves (filles et garçons). Comme dans un vrai gouvernement, les enfants  créent  eux-mêmes un ministère pour chaque domaine où ils veulent agir en fonction des besoins et des problèmes de leur école. Ces ministères sont animés par des responsables appelés « ministres » qui sont des enfants élus démocratiquement par les élèves de toutes les classes de l’école.

Le GS est un jeu, mais un jeu très sérieux, où les enfants, filles et garçons exercent de vraies responsabilités, apprennent à prendre des décisions et apprennent la citoyenneté. C’est avant tout un outil de participation des enfants. Une structure dans laquelle les élèves apprennent concrètement le «vivre‐ensemble, le savoir-faire» : qui est le défi de la démocratie, de la pluralité, de l’ouverture sur le monde. C’est un cadre de réflexion et d’actions permettant aux élèves de découvrir de manière expérimentale, la société au sens large et de vivre leur citoyenneté.

S’inscrivant dans cette dynamique, RACINES a, depuis 2018 mis en place des gouvernements scolaires dans 10 de ses écoles partenaires (4 dans savalou et 6 dans Bantè) afin d’éduquer les enfants à la démocratie, de leur permettre de se familiariser au fonctionnement d’une institution étatique,  d’apprendre à débattre d’un sujet, de prendre la parole en public, de donner leur opinion et à mettre sur pied des projets visant l’amélioration des conditions de vie et de travail de leur école.

Dans ce sens, les GS ont été initiés à l’élaboration de Plan d’Actions Volontaristes (PAV) qui ont pour la plupart porté sur le jardinage, l’élevage de la volaille et du lapin (la Cuniculture). L’expérience de l’école Primaire Publique de Sako dans  la commune de Bantè est bien édifiante. L’activité a démarré en avril 2020 avec 2 femelles, 1 mâle, 2 cages, 1 abreuvoir et de la provende et a été logée au domicile du trésorier du bureau de l’association des parents d’élèves qui a de l’expérience en la matière (cuniculture).

 Douze (12) mois après, le GS  de Sako a produit 65 lapins et vendu 15 à 3000 F CFA l’unité (soit 4, 57 Euros environ). Les revenus de cette vente ont permis au GS de soutenir leur école en manuel de français qui sont toujours en nombre insuffisant en dépit des dotations du ministère de l’éducation  et de commander de nouvelles cages pour élargir le cheptel.

Pendant les vacances, l’activité continue car les élèves de l’école s’organisent en groupes de façon alternative avec l’appui des enseignants résidents et le trésorier du bureau APE.

Dans le processus d’amélioration des conditions de travail et de vie dans leur école, le GS a prévu doter l’équipe de football de l’école d’un jet de maillot et d’un ballon professionnel afin de la rendre plus compétitive aux tournois inter écoles et départemental.

Ce faisant, l’enfant n’est plus un produit purement livresque mais plutôt un produit relativement complet qui a acquis au cours de son parcours scolaire des compétences et aptitudes de bon citoyen et d’auto emploi.





Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Langues »