Journée mondiale du Sida: poussons pour l’égalité


L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est une infection virale qui détruit progressivement certains globules blancs et peut aboutir au syndrome de l’immunodéficience acquise (SIDA). Il fait beaucoup de victimes dans le monde et constitue un vrai blocage au développement des hommes et celui de la nation. En effet, selon les données récentes et chiffrées de l’ONUSIDA, 650 mille personnes sont décédées d’une maladie opportuniste liée au SIDA, 38,4 millions de personnes vivent avec le VIH dont 1,7 million d’enfants de 0 à 14 ans, et 1,5 million de personnes sont nouvellement infectées par le VIH en 2021. La majorité de ces personnes sont les femmes et les filles.

En vue de mettre fin à sa propagation, il a été mis en place une journée dénommée Journée Mondiale de lutte contre le SIDA et célébrée le 1er décembre de chaque année. C’est un moment de réflexion sur les accomplissements en matière d’intervention nationale et internationale de lutte contre le SIDA, et sur ce qui reste à accomplir. Son but est de sensibiliser à l’importance d’apporter un soutien aux personnes vivant avec le VIH/SIDA (PVVIH) et de rendre hommage à ceux et celles qui ont perdu la vie à cause de celui-ci.

 Le thème choisi par l’ONUSIDA pour cette année est : « Poussons pour l’égalité ». Il nous rappelle que le VIH prospère là où persiste l’inégalité. Ces inégalités qui perpétuent la pandémie du SIDA ne sont pas une fatalité, nous pouvons y remédier. Ainsi, le respect des droits des PVVIH et leur vulgarisation est d’une importance capitale. Ces droits sont notamment : le droit à la vie privée, le droit de se marier et de fonder une famille, le droit à l’éducation, la liberté d’expression et d’information, le droit au travail, la liberté de circulation, le droit à la sécurité, à l’assistance et à la protection sociale, et le droit de ne pas être soumis à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Depuis plus de 20 ans, l’ONG RACINES intervient au Bénin, dans la lutte contre ce fléau à travers la prise en charge médicale, psychosociale et nutritionnelle des PVVIH grâce à sa Clinique Médicale. De nombreuses actions ont été menées dans ce cadre à travers la mise en œuvre de plusieurs projets/programmes au profit de ces couches vulnérables.

Tous ensemble, œuvrons pour l’égalité de l’accès aux droits, l’égalité de l’accès aux services, l’égalité de l’accès aux ressources, l’égalité de l’accès aux meilleures découvertes scientifiques et aux meilleurs médicaments afin de mettre fin aux inégalités dues au VIH.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post

Langues »